Gestion de projet : changez de point de vue !

La méthode SCAMPER a été initiée pour aider les enfants à regarder le monde avec des yeux différents. Cet acronyme correspond à une série de 7 questions qui permettent d’améliorer un processus ou un produit.

Pour expliquer la méthode, nous développons ci-dessous l’exemple de Paul. Ce chef de projet transverse manage une équipe dont les membres appartiennent à plusieurs services et se connaissent peu. L’information circule mal entre eux et ce dysfonctionnement nuit au bon déroulement de son projet. Paul formule une question : « Comment améliorer la transmission de l’information au sein de l’équipe transverse ? » Pour y répondre, il se pose 7 autres sous-questions.

S : Substituer quoi ?

Cette question amène à se demander ce qui, dans l’organisation ou le process actuel est indispensable tel quel et ce qui, au contraire, pourrait être remplacé par autre chose.

Paul se prête à l’exercice :

Question : « Quelles informations pourraient être remplacées par d’autres ?

Réponse : « Les informations techniques en provenance des listes de diffusion pourraient être remplacées par une synthèse mensuelle récupérable auprès de la direction technique. »

C : Combiner quoi ?

Demandez-vous ce que vous pourriez fusionner ou associer : telles données, tels objectifs, tels usages, telles actions, etc.

Dans le cas de Paul :

Question : « Si nous combinions 2 types d’information, qu’est ce qui cela devient ? »

Réponse : « Les comptes-rendus des revues techniques et d’avancement de projet peuvent fusionner dans une revue d’avancement technique et ressources. »

A : Adapter quoi ?

Inspirez-vous des pratiques et d’expériences sortant de votre champ at ayant fait leurs preuves. Demandez-vous lesquelles vous pourriez appliquer.

Pour Paul, qui est passionné de voile :

Question : « Que peuvent m’inspirer les pratiques d’un équipage dans une situation extrême ? Comment se transmet l’information sur le voilier, lors d’une course au large du Cap Horn ? »

Réponse : « Établir des procédures de transmission plus précises. Demander des communications plus brèves en cas de crise et des échanges plus nourris quand la situation s’apaise. »

M : Modifier quoi ?

Cette question simple et extensible à l’infini ! Interrogez-vous sur ce que vous pourriez modifier : la taille, la couleur, les proportions, l’effet provoqué, etc. Que peut-on accentuer ? minimiser ? ajouter ? La modification de tel élément que nous estimons intouchable serait-elle bénéfique ?

Questions : « Comment rendre l’information plus attractive ? moins indigeste ? Si on la rendait plus simple ? ou plus complexe ? »

Réponse : « On pourrait remplacer les rapports très complets mais longs à lire par une infographie sur l’avancement du projet. »

P : Proposer quoi ?

Cette question invite à suggérer des pistes encore inexplorées : des nouveaux usages, des nouvelles cibles, des nouveaux prospects, etc.

Paul par exemple avance l’idée d’utiliser Twitter pour communiquer entre membres de l’équipe projet sur certains sujets précis.

E : Éliminer quoi ?

Cette étape difficile permet de supprimer l’inutile.

Paul pourrait imaginer de supprimer tout envoi des informations disponibles sur un espace partagé ou encore décréter que le vendredi devient un jour « 0 mail ».

R : Renverser quoi ?

Essayez de regarder les choses « à l’envers » grâce à des questions comme : « Que se passerait-il si on changeait l’ordre établi ou si on faisait le contraire de ce qui est prévu ? », « Si on inversait le rythme, la tendance, les causes et les conséquences ? », etc.

Paul pourrait ainsi imaginer de commencer tout message informatif par la conclusion puis de développer le contenu.

En résumé…

SCAMPER est un acronyme. Cette méthode chatouille votre créativité en vous invitant à considérer un projet (ou un problème) sous 7 angles différents : Substituer, Combiner, Adapter, Modifier, Proposer, Éliminer, Renverser.

 

Extrait de :

Les 5 clés pour être créatif au quotidien
CSP
Collection: Les 5 clés, Dunod
2016 – 96 pages – 150×170 mm
Voir la fiche détaillée du livre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *